16 remèdes de grand-mères pour soigner une sciatique

16 remèdes de grand-mères pour soigner une sciatique

Plusieurs remèdes de grand-mères permettent de soulager les douleurs liées à une sciatique. Bien que ces méthodes ne fassent pas partie de la médecine traditionnelle, et qu’il est impératif de consulter votre médecin traitant en cas de douleur aiguë, elles permettent néanmoins de limiter l’inflammation et d’apaiser les régions douloureuses si vous n’avez pas d’autre solution.

A titre de rappel, la sciatique se caractérise par une douleur intense et lancinante dans le bas du dos ou la fesse qui irradie jusque dans la jambe et parfois même jusqu’au pied. Elle est causée par une irritation du nerf sciatique. Les remèdes naturels suivants permettent de lutter contre les sciatique grâce aux vertus anti-inflammatoires des plantes utilisées. Ces remèdes de grand-mères sont également utilisés pour les douleurs articulaires comme l’arthrose.

Utiliser un cataplasme comme remède contre la sciatique

Cataplasme au chou

  • Faites fondre 500 grammes de saindoux non salé au bain-marie.
  • Prenez une feuille de chou vert ou de chou rouge et retirez la nervure centrale.
  • Écrasez la feuille de chou au rouleau à pâtisserie.
  • Enduisez la feuille de saindoux
  • Appliquez sur la région douloureuse.

Cataplasme aux orties

Il est également possible de remplacer l’ortie par du plantain.

  • Mélanger de l’argile verte avec de jeunes feuilles d’orties fraîches (Urtica dioica)
  • Appliquez sur la région douloureuse
  • Retirez le cataplasme lorsque l’argile est totalement sèche.

Cataplasme aux pommes de terre

  • Faites cuire 4 pommes de terre
  • Réduisez les pommes de terre en purée
  • Répandez la purée dans un torchon propre
  • Appliquez le torchon en cataplasme sur la région douloureuse jusqu’à refroidissement

Cataplasme au houblon

  • Faites bouillir deux poignées de houblon dans une eau en ébullition durant 10 minutes
  • Égouttez la préparation et placez la dans une compresse
  • Appliquez en cataplasme le plus chaud possible (sans vous brûler) sur la région douloureuse

Cataplasme au romarin

  • Faites bouillir une poignée de romarin dans un demi litre d’eau
  • Retirez du feu et couvrez avec un serviette pendant 5 minutes
  • Imbibez la serviette de vinaigre
  • Frottez la zone douloureuse

Cataplasme au son et à la menthe

  • Mélangez énergiquement 1/3 de litre d’eau avec une poignée de son et une poignée de menthe
  • Chauffez le mélange pendant 10 minutes.
  • Imbibez une serviette du mélange, et appliquez sur la zone douloureuse jusqu’à refroidissement.

Utiliser une lotion comme remède contre la sciatique

Lotion au gingembre

  • Mélangez deux cuillères d’huile de sésame avec une cuillère de gingembre moulu
  • Massez la zone douloureuse avec la préparation.

Lotion à la camomille

L’huile de camomille s’utilise en massage ou en friction sur la zone douloureuse. Pour la préparer, procédez comme indiqué :

  • Faites tiédir 100ml d’huile d’olive première pression au bain-marie
  • Ajoutez 10 grammes de fleurs de camomille romaine (Anthemis Nobilis) et mélangez le tout.
  • Couvrez la préparation et laissez la macérer durant six heures.
  • Filtrez la préparation et conservez la à l’abri de la lumière.

Lotion aux plantes

  • Mélangez 150g de calendula, 100g de plantain et 200g de mille-pertuis avec 1l d’huile d’olive.
  • Faites chauffer la préparation 4h à feu doux
  • Laissez refroidir et filtrez la préparation
  • Conservez la préparation à l’abri de la lumière dans une bouteille hermétique en verre durant 1 mois
  • Utilisez la préparation en massage ou en friction sur la zone douloureuse

Massage à l’oignon

  • Coupez un oignon en deux
  • Massez la zone douloureuse pendant 10 minutes à l’aide de la partie interne de l’oignon
  • Renouvelez toutes les 1h30 a 2h00

Utiliser des boissons ou tisanes comme remède contre la sciatique

Tisane aux herbes

  • Avant de vous coucher, portez de l’eau à ébullition
  • Versez l’eau dans une tasse ou vous aurez préalablement mis deux pincées d’anis, de marjolaine, de romarin et de menthe
  • Laissez reposer 5 minutes et buvez

Tisane au saule

  • Avant de vous coucher, portez de l’eau à ébullition
  • Ajoutez y de l’écorce de saule et laissez bouillir cinq minutes
  • Filtrez et buvez la préparation

Décoction de radis

  • Coupez 50g de racines de radis fraiches
  • Lavez les sans les éplucher
  • Laissez macérer dans un litre de vin blanc durant 3 semaines
  • Filtrez la préparation
  • Buvez deux verres de la décoction par jour après les repas.

Décoction aux herbes

  • Portez à ébullition 1l d’eau
  • Ajoutez une cuillère de thym, d’ortie verte et d’origan
  • Laissez bouillir 15min
  • Laissez reposer quelques minutes
  • Filtrez la préparation
  • Consommez deux verres par jour

Jus de légumes

  • Mélangez un jus de pommes de terre avec un jus de céleri et betteraves ou de carottes.
  • Consommez un verre de la préparation par jour.

Lait à l’ail

  • Écrasez deux gousses d’ails
  • Mélangez les avec un verre de lait tiède
  • Buvez deux tasses par jour pendant une semaine

Si les douleurs persistent et que les remèdes précédents ne parviennent pas à soulager votre sciatique, consultez votre médecin.

Contre indications et effets indésirables

Il est important d’effectuer les remèdes en connaissance de cause et de solliciter l’avis de votre médecin ou pharmacien. Les différentes recettes présentes dans cette pages sont données à titre indicatif. Bien que naturelles les plantes peuvent avoir des effets néfastes pour la santé, et l’on peut par exemple citer les contre indications présentes ci-après.

La camomille romaine peut entraîner des rhinites allergiques et est fortement déconseillée pour les femmes enceintes et les personnes asthmatiques ou allergiques aux pollens. En doses excessives, elle peut également entraîner des vertiges, des étourdissements, des nausées ou des vomissements.

L’ortie est contre-indiquée pour les femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans. Son utilisation est également déconseillée pour les personnes asthmatiques ou souffrant de troubles cardiaques ou rénaux.

L’ail est déconseillé pour les personnes atteintes d’ulcères, qui ont des problèmes d’hémorragie ou qui prennent des anti coagulants.

A consulter également

Laisser un commentaire