Une étude démontre l’intérêt de la chaleur contre la sciatique

Une étude démontre l'intérêt de la chaleur contre la sciatique

Publiée en avril 2006, une étude australienne menée par le Monash Institute of Health Services Research à démontrée qu’une thérapie par la chaleur pour le traitement des douleurs du bas du dos et par conséquent de la sciatique, pouvait avoir un intérêt.

L’objectif de l’étude était d’évaluer les effets d’une thérapie par le chaud ou le froid pour le traitement des douleurs localisées dans le bas du dos chez les adultes.

Le postulat de départ se basait sur le fait que la chaleur et le froid sont couramment utilisés dans le traitement des douleurs situées dans le bas du dos.

Concernant la méthodologie, les chercheurs se sont appliqués à faire des recherches ont été dans des bases de données médicales de l’origine de leur création jusqu’à Octobre 2005, en utilisant la méthodologie et les critères recommandés par le groupe d’examen de l’institut Cochrane.

Les résultats ont étés les suivants :

  • Neuf essais cliniques impliquant 1.117 participants ont été inclues dans l’étude.
  • Dans deux essais, comprenant 258 participants ayant des douleurs chroniques ou aiguës dans le bas du dos, une thérapie par source de chaleur a permis de réduire considérablement la douleur après 5 jours par rapport a un placebo administré par voie orale.
  • Un second essai, comprenant 90 participants souffrant de douleurs aiguës localisées dans le bas du dos, a montré qu’une thérapie par source de chaleur permettait de faire diminuer la douleur de manière significative immédiatement après l’application.
  • Un dernier essai, portant sur 100 participants ayant des douleurs chroniques ou aiguës dans le bas du dos, a tenté d’examiner les effets supplémentaires que pouvait apporter l’exercice en supplément d’une thérapie par source de chaleur. Les résultats ont démontrés une réduction significative des douleurs après 7 jours.

Les chercheurs sont donc arrivés à la conclusion que :

  • La présence de preuves probantes concernant l’intérêt d’une thérapie par le chaud ou par le froid pour traiter les douleurs présentes dans le bas du dos, est encore faible et nécessiterait de faire des études contrôlées complémentaires.
  • Il existe cependant des preuves modérées en faveur d’une thérapie par la chaleur. Elle permet de réduire les douleurs aigües et chroniques à court terme et le fait de pratiquer de l’exercice en supplément permet d’améliorer les résultats et d’accroître la mobilité des patients.
  • Concernant les résultats analysés, les preuves de l’efficacité d’une thérapie par le froid pour traiter les douleurs dorsales sont insuffisantes

A consulter également

Laisser un commentaire